Make your own free website on Tripod.com

Blog Tools
Edit your Blog
Build a Blog
RSS Feed
View Profile
« May 2009 »
S M T W T F S
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
You are not logged in. Log in
Entries by Topic
All topics  «
Le voyage de Leanne 2009
Saturday, 23 May 2009
23 mai -- La fin du blog?

Je viens de lire toutes mes notes du voyage afin de trouver les événements que j’ai oublié de décrire.  J’ai des cartes et des morceaux de papier avec les notes des sites historiques, des nourritures, des plantes, des vins …

 

Il me faut dire «je suis désolée» pour le mauvais français dans ce blog.  Je ne peux pas conjuguer les verbes sans un livre de la conjugaison, et j’ai oublié les règles pour utiliser les prénoms.  Ça y est ! 

 

Des rectifications :  le château du Xième siècle se trouve à Roquebrune, pas à Èze.  Le petit village que nous avons trouvé en route à Menton était Castellar.

 

À Paris :  On a visité le musée Galliéra, un musée des vêtements des époques.  Le musée ne peut que mettre en exposition des vêtements pour 4 mois, pour protéger les tissus.  Quand on a visité, il y avait une exposition des « crinolines » -- des robes avec des jupes larges.  Il y avait quelques robes de l'impératrice Eugénie (La Seconde Empire, ~1860).  L’exposition a montré que les couleurs avaient changé avec l’introduction des processus chimiques. 

 

Une garde au musée Carnavalet m’a dit des histoires des mystères des expositions :  des étiquettes qui changent leurs positions dans la nuit, par exemple. 

 

On a visité le Collège des Bernardins.  C’est un vieux monastère qui avait établi pendant le XIIIième siècle près du quartier latin d’avoir une bonne influence des étudiants à la Sorbonne.  L’état de France l’a confisqué après la révolution, et pendant les années du XVIIIième siècle, il était une caserne de pompiers.  En 2001, l’Église l’a acheté pour ~1.9 millions d’euros et a dépensé ~50 millions d’euros pour le restaurer.  Maintenant, l’Église utilise le bâtiment comme un centre de l’étude de la condition de l’homme et son avenir.  On ne peut que visiter deux pièces, et elles sont très belles.

 

Bonnie a découvert une boisson formidable :  un mojito chic.  C’est-à-dire, un mojito avec du champagne à la place de l’eau gazeuse.  (Un mojito est une boisson du rhum, de la menthe, du sucre, du limon et de l’eau gazeuse.)  Plus tard, à Tourrettes-sur-Loup, nous avons acheté les ingrédients pour faire les mojitos chics.  Bonnie m’a dit que je devais les faire, parce qu’on doit presser les feuilles de la menthe avec le sucre au fond du verre avant d’ajouter les autres ingrédients, et nous n’avions pas une recette – alors, par Bonnie, c’était « faire la cuisine » et c’était mon travail.  Ce n’était pas « faire la cuisine » le jour prochain quand elle voulait boire les bellinis (du champagne et de la liqueur de pêche) –  je ne savais pas pourquoi !

 

À Tourrettes-sur-Loup :  Mary avait des problèmes avec les marchands des légumes – elle a touché des produits !  À la fin de ma visite chez Bonnie, j’ai regardé les livres dans la maison.  Il y avait une histoire de la France de 1786 (30 volumes !).  J’ai vu la même histoire au musée Sir John Soane à Londres – protéger par les vitrines de l’atmosphère.  Il y avait des panneaux pour des « vides de greniers » -- des marchés après le nettoyant du printemps.  Quand Bonnie et moi avons acheté des fromages au marché, le marchand m’a donné les instructions compliquées pour la méthode pour sauver du bleu du pays Basques.  On devait le mettre sur une assiette « comme ça » (la croûte au fond).  On faisait une tente avec la plastique, mais on devait laisser passer de l’air.  Et l’on ne sauvait jamais dans le frigo !  Quand j’ai signé la facteur chez La Colombe d’Or, la main a glissé et j’ai fait une marque sur le linge de table.  Je me suis excusée et le serveur m’a dit :  « Picasso a fait la même chose. » 

 

Chez Alison :  Il y avait beaucoup de rues qui s’appellent Maréchal Juin et Gambetta au sud de la France.  Maréchal Juin était héros de la seconde guerre mondiale.  Gambetta était dans le gouvernement de la troisième république, et il n’aimait pas la guerre contre Prusse dans 1870.  Nous avons arrêté pour déjeuner quand Alison m’a pris chez Enid et j’ai vu un milan à la queue rouge.  (J’en ai vu trois en Angleterre avec mes amis qui les connaissaient.)

 

À Londres :  Le marathon de Londres allait courir ( ?le temps de verbe !) le dimanche après ma visite.  J’ai vu plusieurs de gens qui couraient avec des sacs à dos pendant ma visite.  À Greenwich, j’ai vu les chronomètres de John Harrison, les solutions du problème de la longitude.  C’était chouette !

 

En Irlande :  Mes amis m’a dit que le salaire minimum en Irlande était 9.70 euros par heure.  La plus haut de l’Europe !  Ce n’était pas étonnant que les prix en Irlande soient si hauts !

 

J’ai lu un roman en français pendant mon voyage – je ne le finis pas encore.  C’est très amusant.  Un homme (M. Raminet) d’un certain age achète une voiture et fait un tour chez son frère.  Il prend une jeune auto-stoppeuse américaine.  Son frère et sa belle-sœur ne comprennent pas le rapport entre M. Raminet et l’auto-stoppeuse (ils pensent que c’est une liaison) et ils ne l’aiment pas.  Je dois lire avec le roman dans une main et le dictionnaire dans l’autre.

 

Je crois que ce soit tout les histoires de mon voyage.  Mais …  on ne sait jamais !


Posted by Mary LaGrandeur at 3:16 PM PDT
Updated: Saturday, 23 May 2009 3:18 PM PDT
Post Comment | Permalink

View Latest Entries